Superlab

Le Superlab est un espace d’atelier collaboratif au cœur de Bruxelles pour l’expérimentation et la production. Nous fournissons l’espace, les outils et l’expertise pour fabriquer des objets techniques et des outils sur mesure répondant aux défis urbains contemporains à Bruxelles et au-delà.

De Superlab is een werkruimte in het hart van Brussel voor samenwerking, experimenteren en productie. Wij bieden toegang tot een werkruimte, toestellen en expertise voor het maken van technische voorwerpen en gereedschap die hedendaagse stedelijke uitdagingen aanpakken, binnen en buiten Brussel.

 

Le Superlab accompagne acteurs de différents secteurs d’activité (alimentation, déchets, logistique, réparation…) pour leur permettre de produire localement particulairement dans le contexte de l’économie circulaire.  Par eux-mêmes, dans un quartier à développement prioritaire, les séries limitées d’objets plutôt low-tech nécessaires aux nouveaux modèles économiques (circulaires) en plein développement: récupération de matériaux de construction, réparation de matériel, réhabilitation de bâtiments industriels, projet d’agriculture urbaine et de gestion des matières organiques, recyclages… Le Superlab se distingue ainsi du Fab Lab réservé à la fabrication de petits objets plus high-tech.

Le Superlab applique le principe des plateformes partagées (l’un des business modèles mis en avant par la fondation Ellen MacArthur ci-après désignée par BM EMcA) : les machines proviennent d’ateliers industrielles d’occasion totalement réparées et révisées, améliorées dans certains cas et entretenues sur place (Product Life Extension = BM EMcA)

Concrètement, le Superlab organise le partage d’un  grand atelier hyper-équipé de machines-outils professionnelle pour le travail du bois et du métal: CNC, soudeuses, four à métaux, perceuses à colonne, plieuse, disqueuses… (voir liste complète des équipements dans le document ci-joint).  

Les utilisateurs de l’atelier sont membres de l’organisation (différentes formules disponibles) et disposent d’un accès (défini en fonction des besoins) au parc des machines ainsi qu’à l’expertise des membres et des gestionnaires. Les utilisateurs non-expérimentés bénéficient d’un accompagnement personnalisé. L’équipe du Superlab est là pour assurer un cadre sûr pour l’utilisation des machines (ce qui comprend l’entretien) et une transmission efficace des savoir-faire de base. 

Ce mode de fonctionnement souhaite donner la possibilité à des PME, des professionnels ou des acteurs associatifs de transformer des coûts fixes en coûts variables permettant à leur projets de naître et de croître sans devoir réaliser de coûteux (et souvent impossibles) investissements.

Ancré dans l’économie du partage, le Superlab diminue le risque entrepreneurial et les coûts liés au démarrage d’une entreprise ou d’une activité.

id=anchor-nossecteurs

Nos secteurs

  1. Product life extension : les machines-outils sont des machines récupérées (destruction d’usine, vente de faillite, seconde mains (voire troisième ou quatrième main), récupération lors de renouvellement d’un outil. Ces machines sont réparées, révisées, améliorées, entretenues localement en utilisant autant que possible des pièces d’occasion ou de récupération, voire fabriquée sur les autres machines !
  2. Sharing platform : les équipements sont utilisés par les différents acteurs partenaires/membre de la plateforme.  Ce partage s’étend aussi aux connaissances : assistance de la communauté des utilisateurs et encadrement par l’équipe du Super Lab, open source (programme, plans autant que possible, outils de conception, de dessin et de modélisation…)
  3. Resources recovery : les machines, les pièces détachées mais aussi certains matériaux de base sont des produits recyclés. Notre objectif est d’élargir l’offre de matériaux de recyclage et d’exploiter les nouvelles possibilités offertes par l’Arrête Du Gouvernement De La Région De Bruxelles-capitale du 01 décembre 2016 relatif à la gestion des déchets.
  4. Développement urbain : le but est de créer de l’activité économique à valeur ajoutée au sein de la ville. De la création en passant par le prototyping et en finissant par la production industrielle, nous mettons tout en œuvre pour réaliser cela avec un impact écologique aussi faible que possible (partage, recyclage). La diversité des segments de clientèle visés devrait apporter une dynamique unique en son genre. Elle travaille selon le même principe que les zoning durable à thème dans lesquels on rassemble des acteurs ‘différents mais compatibles’ afin de créer des dynamiques originales (synergies).

 

Qu’offrons-nous?

Quand nous serons pleinement opérationnels, nous offrirons ce qui suit:

  1.  Mise à disposition des machines de grande taille. Le projet se distingue tant par la taille des équipements mis à disposition que par leur nombre. Il s’agit, à notre connaissance, d’une réalisation unique ! Nous offrons les services d’un « super » fab lab, d’où son nom, le Superlab.
  2. Equipements recyclés.  Les machines sont des machines lourdes, qu’ont opéré en conditions réelles et reprennent du service après réparation et révision
  3. Public cible.  Les utilisateurs, les clients, sont aussi bien des étudiants, des indépendants, des professions libérales, des artisans, des professeurs et étudiants que des particuliers. Ce brassage devrait aider à créer un dynamique coopérative et créative hors du commun.
  4. Coopératif.  Le coopération est un des moteurs du projet. La collecte et la réparation des machines, le montage de l’atelier, les outils de modélisation et les plans open source, l’exploitation des machines, chaque étape est prévue (ou sera développée) de manière à encourager un maximum de coopération et de ‘fertilisations croisées’. Qu’un artisan, un PME et des étudiants coopèrent et demain nous aurons des produits innovants mis sur le marché en un clin d’œil. Pour le bien de tous !
  5. Matière première secondaire !  Notre matière première est déjà aujourd’hui issue du recyclage et de la récupération. Nous comptons développer fortement cet aspect des choses pour des raisons économiques, sociétales et environnementales.

 

Business model

L’ambition ultime est que les coûts du projet soient équilibrés entre 1/3 de membres, 1/3 de financement de projets et 1/3 de financement ou d’événements d’entreprise. Le business model aspiré est:

  1. Membres. Les membres paient des frais mensuels pour les frais de gestion de base.
  2. Projects. Le financement des projets est axé sur le développement de certaines idées. Par exemple, nous avons développé un prototype de serre utilisant du verre recyclé appelé «Relux». L’objectif ici est que le financement participatif, le financement de projets publics ou les prêts bancaires paient les coûts.
  3. Sponsorship. Le financement d’entreprise peut être trouvé dans le support technique, la fourniture de matériel, le support de nouvelles technologies ou simplement les dons car nous sommes une association.
 

More info

hello[at]superlab.studio

Superlab ASBL

Superlab Engineering ASBL – No. d’enterprise: 0675.582.729
Siège social :  Rue de Trèves 67, Bruxelles 1040